Les Fêtes de la Paloma à La Latina sont un exemple de plus de la joie, chaleur humaine et ferveur religieuse qui se vit à Madrid tout au long de l’année. En réservant à l’avance un appartement par jour à La Latina vous pourrez le vivre. Nous vous raconteront plus à propos de cette célébration.

L’histoire raconte que Isabel Tintero, en 1790, vit des enfants jouer dans les rues avec une toile de Nuestra Señora de la Soledad. Il leur acheta pour quelques sous, le mit dans un cadre et le posa sur le portail de sa maison, commençant à lui rendre culte. Ce dévouement s’est étendu à ses voisins avec le temps. Comme il y avait beaucoup de visiteurs qui assistaient aux prières, demandaient des soins ou bénédictions pour les futures mamans, Isabel demanda permission et commença a construire une chapelle, qui se termina en 1796. Tous les samedis se célébrait des cérémonies durant lesquelles les mères offraient leurs enfants à la Virgen de la Paloma. La Casa Real commença à participer au culte de cette Vierge et la chapelle devint une nouvelle fois trop petite, c’est pourquoi la paroisse de San Pedro el Real devint l’église de a paloma en 1912. La renommée fut telle que l’on créa la verbena de La Paloma. Coïncidant avec l’Asunción de María, on commença à célébrer tous les 15 aout les fêtes de la Virgen de la Paloma. Après plusieurs années pendant lesquelles la toile fut cachée de peur d’être détruite, ces fêtes ont repris leur popularité, étant actuellement un événement fondamental dans le calendrier madrilène.

Même si ce n’est pas la patronne de Madrid, la Vierge de la Paloma est sûrement la plus vénérée par le peuple de cette ville. Les célébrations commencèrent il y a plusieurs jours et il y a des milliers de visiteurs qui y assisteront, c’est pourquoi il vous conviendrait de trouver un logement à La Latina, le quartier où se trouve l’église. Des danses, concerts et beaucoup de joie dans les rues et commerces ornent ces dates. Après la Guerre Civile on demandait de l’aide aux pompiers pour porter l’image pendant la procession du 15 août. Même si il y a depuis plusieurs décennies un char spécial, les pompiers restent tout de même comme garde d’honneur de cette procession. On pose la toile sur le char, adornée de fleurs, et tout le monde marche avec des chants joyeux, générant un climat d’amour et espérance parmi les participants.

Laissez un commentaire »




Langue

191 queries. 0, 462 seconds. 12.75MB
Copyrights © 2012